TOP 10 DES BANDS À MANQUER À OSHEAGA

Cette année, on ne couvrira pas le festival Osheaga, car on n’a pas eu de passes, mais on va tenter de vous le faire vivre quand même. Bienvenue à #NOSHEAGA.

TOP 10 DES BANDS À MANQUER

AWOLNATION – T'aimes pas la toune des publicités Red Bull ? Le reste est pire.

DREAM KOALA – On n'en a jamais écouté.

KODALINE – En gros, ce sont quatre gars avec des toupets et des manteaux en jeans qui chantent sur la pluie puis le spleen.

VANCE JOY – On a écouté le reste de l'album, pis Riptide ça reste la meilleure toune. Ça en dit long pas mal.

LAURENT GARNIER – Y'a peut-être des chances que ce soit seulement une bouteille de shampooing sur un stage. Prends pas de chance.

AFI – Aussi bien aller s'acheter la discographie de My Chemical Romance tant qu'à faire des choix de même.

INGRID MICHAELSON – C'est de la musique pour faire l'amour et avec l'incident de l'an passé on aime mieux ne pas se réessayer.

BASIA BULAT – (Voir Ingrid Michaelson)

THE FRAY – Ils ne sont pas à Osheaga, mais on veut juste dire qu'on n'aime pas ça.

SKRILLEX – Tant qu’à payer 100 $ pour aller faire de l’ecstasy avec 100 000 personnes et danser comme si on ne te regardait pas, j’irais au Radio Lounge pour 10$ de cover et 45$ de Lychee-Bomb.

Bon Nosheaga la gang!