BILAN D'OSHEAGA 2015

Osheaga 2015 vient de se terminer, pis déjà, on se demande ce qu'on va faire jusqu'à l'Igloofest.

Par contre, en attendant, on vous propose notre bilan de l'édition 2015. On sait pas trop à quoi ça sert les bilans un coup que c'est fini, mais tout le monde le fait, donc why not. En passant, on va essayer d'être le plus gentil possible, parce qu'on les veut nos passes payées pour l'an prochain.

La meilleure bouffe de foodtruck de la fin de semaine :

On peut pas vraiment vous le dire, parce qu'on n'a rien essayé. Tsé, on peut pas se permettre Osheaga ET de la bouffe de foodtruck dans une même fin de semaine. C'est un ou c'est l'autre. Ça fait qu'on s'est fait un bol de céréales en revenant.

- Les meilleurs moments :

- Y'avait pas moyen de faire un show sans que Mos Def le crash. Y paraît même qu'il aurait fait un guest appearance à L'Astral 2000 hier soir pendant qu'une fille faisait "Tous les cris, les S.O.S".

- OSHEAGA + la pluie du samedi = Enweille fille, assume-la ta "liberté-sans-brassière".

- La sécurité du vendredi et du samedi surveillait les sacs pour l'alcool avec autant d'intérêt que quand on check notre Car2Go pour les défaillances mécaniques avant de le prendre, c'est à dire fuck all. Y'a même un dude qui a rentré des quartiers de limes pis des petits parasols pour mettre dans ses Cuba Libre.

- La fille qui a passé son temps à flasher sa poitrine sur les écrans géants au show de Kendrick Lamar. On a rien contre, c'est juste que la fille avait l'air d'une prof de primaire (pour pas dire de maternelle). Ça fittait zéro. Le prochain meeting parents-professeur risque d'être awkward.

- Ce qu'on est contents d'avoir vu :

Le show de Kendrick Lamar. Y'a pas de jokes. C'était vraiment un bon show.

- Ce qu'on est tristes de ne pas avoir vu :

Plus de québécois.

- Les trend-styles de 2015
Y'avait le look Danseuse-des-années-60 et y'avait Grimes. C'est pas mal ça. En gros on a vu ben des side-boobs avec des tattoos-brillants-indiens et ben des cheveux avec des teintures mal faites. Pour les gars, c'était n'importe quel t-shirt/camisole à patterns dont on se crisse, plus une calotte des Blue Jays.

Merci. À l'an prochain.